Conférence avec le Père Jean-Marie PETITCLERC

Prêtre salésien de Don Bosco, Educateur de rue,
Spécialiste des questions d’adolescence

Mercredi 26 septembre 2012

Thème : Accompagner les adolescents dans une société en mutation

1 – La société est en pleine mutation
  • Turbulence de la jeunesse
  • Importance de la qualité de la relation avec les jeunes.

2 – Pouvoir et autorité

Avant l’autorité était induite par la fonction, aujourd’hui ce n’est plus le cas.
  • L’autorité est liée à la relation, la perte de crédibilité = perte de l’autorité

3 – La famille – l’école – la cité

Chacun se décharge de la responsabilité de l’éducation des jeunes sur les autres.

Il y a une non intégration des jeunes dans le monde du travail, d’où un taux de chômage 2 fois plus élevé pour les jeunes que pour les adultes
  • Demain = peur du chômage, du nucléaire, de la pollution…
  • Incapacité de se projeter dans l’avenir, de se fixer des objectifs, difficulté à trouver du sens.

4 – Développer la pédagogie de la confiance

Ne pas réduire la personne à ses comportements et à ses compétences.

Porter un regard positif sur les jeunes, les former aux emplois de demain.

Le principe de l’école catholique est une Education sécurisante.
Il faut responsabiliser les jeunes.

Éduquer c’est transmettre et accompagner, c’est faire alliance avec le jeune.

Art du positionnement, de la juste distance.

Le savoir = transmission  plaisir qu’il y a à transmettre

En conclusion : CROIRE – ESPERER – AIMER (devise de l’école catholique).