news

La découverte d’un restaurant par des p’tits cuisiniers.

Le 21 février 2011, nous, élèves de CM2 de l’école Jeanne d’Arc de Saint-Didier, nous sommes rendus à pied au restaurant « Les Feuillantines » à St-Pal-de-Mons. Après une promenade de 6 km, nous nous sommes présentés au chef Vincent Marcoux et nous l’avons interviewé.

D’où vient votre vocation ?

Quand j’étais petit, j’avais l’habitude de cuisiner avec ma mère et c’est comme cela qu’est née ma vocation de cuisinier.

Qui invente les recettes ? Comment faites-vous ?

J’essaie d’utiliser les produits du terroir et je transforme des recettes pour les réaliser à ma manière.

Où notez-vous vos recettes pour vous en souvenir ?

Je note mes recettes dans un classeur ; je les enregistre dans l’ordinateur. Quelquefois, j’improvise !!

Quelle est l’origine du nom de votre restaurant ?

Quand nous sommes arrivés à St Pal, c’était l’automne : le sol était tapissé de feuilles. Ensuite, j’ai pensé à la maison de Victor Hugo qui s’appelait « les Feuillantines ». Et pour finir, j’ai voulu faire référence à une pâtisserie qui porte le même nom.

Comment s’organise votre brigade

Dans ma cuisine, une personne s’occupe des entrées ; je réalise les plats chauds et mon second prépare les desserts. De plus, nous avons plusieurs serveurs qui amènent les plats aux clients. Ainsi, avec ma brigade, nous préparons, en moyenne, cinquante repas par jour.

Quelles machines utilisez-vous ?

Pour la cuisson, nous utilisons des fours à, vapeur, classiques et à micro-onde. Nous avons aussi des feux à gaz, des plaques, un grill et un bain-marie.
Pour conserver, nous utilisons une chambre froide, un congélateur, une cellule de refroidissement et une machine pour mettre sous vide.

Puis, quand la visite a été terminée, le restaurateur nous a présenté plusieurs poissons : le Saint-Pierre, le saumon, le bar, la sole et la truite. Ensuite, nous avons dégusté quelques entrées au saumon : carpaccio, rillettes et samossas. Après avoir remercié monsieur Marcoux, nous sommes repartis en direction de l’école, satisfaits et heureux de cette visite instructive.